31 juillet 2013

L'eau et le développement urbain

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Étang.JPG?uselang=fr
Domaine Maizerets, Ville de Québec
Naturellement, l'être humain recherche l'eau. S'il y a de l'eau à proximité, le corps se mettra à sa recherche. Lorsqu'il est dans la nature, un randonneur cherchera le lac, l'étang, la rivière. S'il est en ville et qu'il trouve une fontaine, un bassin ou un canal, le citadin adoptera le lieu et le fréquentera régulièrement pour se reposer, lire un livre, prendre son repas. Le corps s'apaise en présence de l'eau et convainc aisément l'esprit de l'intérêt d'y revenir régulièrement.

Le développement urbain se faisait jadis spontanément, les villages s'érigeaient dans les endroits favorables, les milieux où l'on retrouve en abondance la nourriture et l'eau. Un peu d'eau permet la fondation d'une famille, une abondance permet la formation d'un village. Le développement des territoires s'est toujours basé sur ce principe simple. Les villes se sont construites près des lacs et le long des rivières.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Charles_River_Esplanade,_Boston,_Massachusetts.JPG?uselang=fr
Charles River Esplanade, Boston
Le développement urbain des dernières décennies s'est organisé par les facultés de l'esprit. Des spécialistes se sont appropriés la planification de l'aménagement de l'espace public. Le cerveau a été mis à contribution, tâchant de donner réponse à cette difficile question: comment gérer la complexité engendrée par la densification de la population dans la ville? Dans la plupart des cas, les réponses à cette question ont permis d'éviter le chaos des transports. Dans une minorité de cas, elles ont dépassé ce stade pour se poser une autre difficile question: de quoi les citadins ont-ils besoin pour être heureux? Quelques personnes ont trouvé des réponses à cette question, rares sont les villes où des conclusions de cette nature se sont transformées en projet collectif.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Vieux-Port,_Montréal.JPG?uselang=fr
Vieux-Port de Montréal
Réponse ou non, tout ceci n'est qu'une illusion fabriquée par l'esprit. Il est temps de mettre les cerveaux au repos et de recommencer à développer la ville par le corps! Pour être heureux, un corps cherchera de l'eau. De l'eau à boire, de l'eau pour se baigner, de l'eau simplement pour se sentir en présence d'eau. L'eau n'attire pas que les êtres humains, l'eau amène la végétation, les arbres, la fraîcheur en été, les oiseaux. Quand le corps trouve cela, il sensibilise l'esprit au projet de s'installer à proximité d'un tel environnement. L'abondance et la fraîcheur attireront d'autres personnes et une communauté se formera spontanément dans l'interaction entre ces personnes.

Mais pourquoi le corps cherche-t-il l'eau? On dit que le corps humain est composé de 70% d'eau... peut-être que l'eau attire l'eau? Peu importe la raison, si vous cherchez des gens par temps de canicule, vous les trouverez près d'une fontaine ou près d'un étang!

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Fonatana_Garda.JPG
Fontaine, Garda, Italie
Si l'on amorçait une nouvelle ère du développement urbain qui s'appuie sur le bien-être ressenti plutôt que sur des principes logiques, peut-être nous approcherions-nous d'un modèle de milieu de vie plus près de notre véritable nature et plus susceptible de nous rendre heureux. Plutôt que de commencer par dresser une carte de la circulation routière, peut-être devrions-nous commencer par dresser une carte des plans d'eau dans la ville? Avant de construire des bassins, nous devrions commencer par ne pas raser les milieux naturels humides existants pour développer des projets de développement résidentiel.

Pour créer des communautés épanouies, il faut leurs donner accès à l'eau. Il faut préserver les espaces qui retiennent naturellement l'eau, il faut aussi réintégrer des milieux humides au coeur des villes. On peut réaménager les rives des canaux pour en redonner l'accès aux habitants ou aménager un étang dans un parc. Et lorsque ce n'est vraiment pas possible au coeur d'une ville, une fontaine fera le bonheur des enfants, des amoureux et des poètes!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire